Accueil‎ > ‎Tableau d'honneur‎ > ‎

La Varennoise Valérie Labelle peut être fière de sa saison de soccer universitaire.

publié le 21 nov. 2009 à 16:07 par Association Soccer Varennes   [ mis à jour : 21 nov. 2009 à 16:09 ]
La_Varennoise_Valerie_Labelle_est_consideree_comme_un_pilier_de_son_equipe












Guillaume Poulin-Goyer

L'Information de Sainte-Julie - 20 novembre 2009

Sports > Actualité sportive

La Varennoise Valérie Labelle peut être fière de sa saison de soccer universitaire. Avec son équipe, les Carabins de l'Université de Montréal, elle a terminé deuxième au Canada et première au Québec.

Tout juste de retour de Toronto, où se disputait le tournoi canadien, Valérie raconte sa défaite crève-cœur par la marque de 1 à 0 face aux Spartans de l'université britanno-colombienne Trinity Western.

«On a eu de bonnes chances de marquer tout au long de la partie. Un de mes tirs a même touché la barre transversale en première demie», relate celle qui était de l'alignement de départ des siennes.

La joueuse de milieu de terrain note que sa formation avait le contrôle de la deuxième moitié du match. Elle n'a toutefois pas trouvé le fond du filet, si bien que l'issue de la partie s'est déterminée en fusillade.

«L'an passé, on a gagné le bronze. Cette année, l'argent. L'année prochaine, on aimerait gagner l'or», souhaite l'athlète de 22 ans.

La_Varennoise_Valerie_Labelle 

La Varennoise Valérie Labelle. 

Bonne saison

Cette défaite clôt une saison presque parfaite pour les joueuses de soccer des Carabins. L'équipe a remporté douze victoires, subi une défaite et fait une partie nulle durant la saison régulière. Elle a également remporté tous ses matchs de séries éliminatoires.

Benoit Mongeon, qui s'occupe des communications de son équipe, décrit Valérie Labelle comme un pilier de l'équipe. «Je joue comme défenseuse latérale ou demie défensive. Mais je m'implique beaucoup à l'attaque», atteste l'étudiante en physiothérapie.

Elle relate fièrement la partie au terme de laquelle les Carabins ont été couronnés champions provinciaux de la Ligue de soccer universitaire du Québec.

«On a marqué deux buts tôt dans le match. À 15 minutes de la fin, les filles des Martlets de l'Université McGill ont compté. C'était un peu stressant, mais on a repris le contrôle du match. On a fini de belle façon, devant nos partisans», dit-elle.

Valérie ne compte pas prendre part à la saison de soccer intérieur cette année. Elle entend toutefois joindre de nouveau les rangs des Carabins pour celle extérieure, ce printemps.

Comments