Accueil‎ > ‎Nouvelles - Infos Club‎ > ‎

Portrait de joueurs : Lysianne Proulx

publié le 18 août 2016 à 15:53 par Commis ASV


Les parents de Lysianne n’auraient jamais pensé qu’en l’inscrivant au soccer alors qu’elle était toute petite, ils débutaient une aventure qui la mènerait aux 4 coins du monde.  

À l’époque, il manquait une gardienne dans son équipe récréative et elle a levé la main.  Elle ne connaissait pas vraiment cela, mais elle trouvait cool de porter des gants.  Sa cousine lui a donné des vêtements et des gants.  C’est comme cela que tout a commencé.

À 16 ans, elle évolue actuellement avec l’équipe féminine AAA U-18 de Varennes.  Elle poursuit ses études secondaires au Collège Français en soccer, en plus de s’entraîner avec le Centre national de Haute Performance à Laval.  Lysianne a une feuille de route impressionnante :  à 14 ans, elle a  participé, à la Coupe du monde U-17 au Costa-Rica en mars 2014.  À peine revenue, elle repartait en août 2014 pour les Iles Caïman, afin de participer à la CONCACAF, avec l’équipe U-15. Son équipe a remporté l’or et Lysianne s’est vue décernée le gant d’or, remis à la gardienne s’étant le plus démarquée.  

En décembre 2015, elle se qualifiait pour l’équipe canadienne en vue de la Coupe du monde 2016 en U-20, qui l’amènera en Papouasie en novembre 2016.    En mars 2016, elle se qualifiait pour la coupe du monde en U-17, pour lesquels les événements se tiendront en Jordanie en septembre 2016.

Lorsque questionnée sur les défis à relever pour combiner études et entraînements, Lysianne indique qu’il faut être organisée!  Elle profite d’ailleurs d’un tuteur, afin de se maintenir à jour dans les programmes scolaires lorsqu’elle quitte pour les compétitions.  Elle y réussit bien puisqu’actuellement, elle suit des cours spéciaux pour obtenir ses équivalents de 13e année (grade préuniversité).  Puisqu’elle a obtenu une place dans une université américaine, elle doit, en plus de son secondaire 5, obtenir 6 crédits supplémentaires.  Elle y étudiera le management du sport, à l’Université de Syracuse.  

Pour se maintenir à ce niveau d’excellence, Lysianne a un programme d’entraînement et d’étude rigoureux.  Cela en vaut la peine selon elle, car elle vit depuis quelques années des expériences de vie extraordinaires.  En plus des pays visités pour les compétitions, elle a eu la chance de vivre des camps d’entraînements à Vancouver, en Floride, au Luxembourg et en France.      

On dit que les voyages forment la jeunesse, dans le cas de Lysianne, on dira que c’est sa persévérance et le soccer qui lui ouvrent toutes les portes!  Bon succès Lysianne dans toutes tes compétitions et tes études.  

Comments